Actualités

  • La revue de presse des Anarchistes !

    Le Monde

    « La mise en scène toujours précise et signifiante d’Elie Wajeman »

    « Elie Wajeman, pour ce nouveau long-métrage, ne consent pas […]à s’établir où on l’attend. »

    Le Figaro & vous

    « L’on est captivé par la magnifique richesse de sentiments des comédiens »

    « De belles atmosphères troubles, pensives »

    Le Parisien

    « De la bombe » ☆☆☆☆

    « Le talent d’Adèle Exarchopoulos […] explose de nouveau. »

    Ouest France

    « Une reconstitution historique impeccable et sans ostentation »

    « On aimerait bien voir cet univers si riche, ce bouillonnant brassage d’idées et de personnages impétueux, décliné en série à succès »

    « Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos sont parfaits »

    « Une série de portraits attachants […] qu’on pourrait croire peints par Degas. »

    L’Humanité

    « Elie Wajeman lorgne du côté du nouvel Hollywood »

    « Un Swann Arlaud habité »

    « Le réalisateur traduit bien les nuances et les différentes manières d’être libertaire. »

    Le Journal du Dimanche

    « Dans une mise en scène élégante et lancinante, Elie Wajeman fait preuve d’un ses du cadre aiguisé »

    « Adèle Exarchopoulos impose à nouveau sa sensualité sauvage »

    Les Echos – Cannes

         « Le cinéma français doit désormais compter avec le jeune metteur en scène des Anarchistes, Elie Wajeman. »

    Première ☆☆☆

    « Un petit film qui voit grand, très grand, et il aurait tort de se gêner »

    « Des dialogues incroyablement élégants

    « Les Anarchistes convoque les influences de Desplechin, Spielberg, James Gray… »

    Illimité – couverture

    « La nouvelle génération allume la mèche dans Les Anarchistes »

    Positif

    « Avec son scénario subtil et son élégance formelle, Les Anarchistes troublant et ambigu, confirme la virtuosité d’Elie Wajeman »

    Marie France

    Tahar Rahim : « J’obéis toujours à la même logique pour choisir un film […] : la rencontre stimulante avec le réalisateur, l’intérêt du scénario, la richesse du personnage. C’était le cas pour Les Anarchistes. »

    Marie Claire

    « Adèle Exarchopoulos : son retour était sans doute le plus attendu […] l’actrice est toujours aussi fracassante ».

     

  • La revue de presse des Nuits d’été

    Le Monde

    « À Voir »
    « Passionnant pour sa capacité à diffracter le questionnement sur le genre »

    Nice Matin
    « Un film d’une liberté folle, qui tisse une drôle de toile, entre drame bourgeois, comédie transformiste et numéros de cabaret »
    « Une troupe de comédiens épatants »

    Libération
    « Jeanne Balibar donne une merveilleuse épaisseur sensible à cette intellectuelle entravée »
    « Nicolas Bouchaud très à l’aise »

    Télérama
    « Un beau film d’atmosphère »

    Le Parisien
    « Remarquable Jeanne Balibar »

    L’Indépendant
    « Un rôle en or pour Guillaume de Tonquédec »
    « Un film vivifiant, joyeux et dramatique à la fois »

    Le Figaro
    « Un film délicat sur un sujet qui l’est tout autant »
    « Guillaume de Tonquédec montre toute l’étendue de son talent »
    « Plein de tact et de délicatesse, il révèle toute la sensibilité d’un cinéaste singulier »

    20 Minutes
    « Guillaume de Tonquédec dans un rôle délicat »
    « Une belle histoire d’amour »

    Première ***
    « De toute beauté »

    Les Echos
    « Étonnant »

    BIBA
    « Un film subtil sur les apparences »

    TÊTU
    « Guillaume de Tonquédec dans un magnifique rôle »
    « Tout en finesse »
    « Une ode à la liberté »
    « Un génial Guillaume de Tonquédec »
    « Un film éminemment intelligent »

    Télé 2 semaines **
    « Touchant »

    Version Femina
    « On aime »
    « Une chronique portée par le couple Guillaume de Tonquédec-Jeanne Balibar, qui est l’âme du film »

    Sensuelle
    « Une grande bouffée de tolérance »

    Marie-France
    « Drôle, mais pas que ! »
    « Guillaume de Tonquédec touchant et magnifique »

    Voici
    « Singulier et sensible »

    Femme actuelle
    « Ambiance onirique et décalée »
    « Un parfum subtil »

    Télé Z
    « Très humain »

    Télé Star
    « Une belle performance du duo Jeanne Balibar – Guillaume de Tonquédec »

    Télé 7 jours
    « Une œuvre chaleureuse portée par une jolie performance de Guillaume de Tonquédec »

  • Les anarchistes, d’Elie Wajeman

    Début du tournage des Anarchistes avec Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim le 10 décembre 2014, jusqu’au 7 février 2015 !